L’homme qui voulait être heureux

titre original: l'homme qui voulait être heureux

auteur: Laurent Gounelle

date : 2008

genre: roman

Source: Externe

L’histoire du livre «  L’homme qui voulait être heureux » est celle d’un professeur qui part en vacance à Bali. Il entend parler d’un guérisseur très connus et décide d’aller le voir par simple curiosité. La surprise est totale quand le guérisseur lui  dit qu’il est en bonne santé mais qu’il n’est pas heureux. Ce vieil homme sage va l’entrainer à la découverte de soi et il va ébranler toute la vie de ce personnage ainsi que ses convictions.

Laurent Gounelle, né le 10 août 1966, est un écrivain français.  A 17 ans, il veut devenir psychiatre, mais en est dissuadé par le médecin de famille — un pessimiste invétéré convaincu que ce métier n’a pas d’avenir. Son père, professeur et chercheur en physiologie, avait quant à lui peu d’estime pour les « sciences molles »… Son bac + 5 en poche, il se retrouve à 23 ans propulsé dans le monde de l’entreprise, jeune cadre promis à un avenir sans encombre. Et pourtant, c’est le choc. Il se retrouve confronté à une crise existentielle, son métier n’ayant pas de sens profond à ses yeux. « Ce n’est pas la vie que je voulais », réalise-t-il brutalement. En 2006, au cours d’une année chargée en émotions (mort de son père quelques mois après son mariage, naissance de son premier enfant, mort de son meilleur ami…), Laurent Gounelle prend la plume pour écrire une histoire qui permettrait de partager des idées qui lui tiennent à cœur sur la vie et la recherche du bonheur. "L'homme qui voulait être heureux" est publié en 2008 et devient un best-seller mondial, traduit en 25 langues, n°1 des ventes en France. Il publie depuis lors d’autre articles.

Cet ouvrage nous met en gardes sur plusieurs blocages liés aux sentiments qui nous empêchent d’être heureux. Premièrement l’auteur critique notre peur des réactions des autres. Il développe le fait que  certaines choses que l’on croit bloquent nos sentiments, la société nous incite à ne ressentir que certains sentiments. Cela a un impact sur notre bien-être, et de ce fait sur notre bonheur.

Il ne faut pas que les autres conditionnent ce que l’on est. Le bonheur est personnel, on ne le ressent pas pour les autres. Pour être heureux il faut être en accord avec soi et ne pas se changer pour les autres.


  • Gounelle laurent, l'homme qui voulait être heureux
  • édition pocket, 2008; 168 p